2020

CONVERSATIONS PHILOSOPHIQUES

Dates prévues sous réserve des consignes de l’Etat Covid-19

Samedi 7 novembre 2020 à 18h

Cinéma l’Ermitage – Fontainebleau

Confinement/Déconfinement, regards croisés, regards d’artistes

Dans le cadre de « l’Expo de mon quotidien confiné » et du « Salon des créatrices », nous aurons l’occasion de présenter quelques œuvres sur ce thème du Confinement/Déconfinement dans la Salle 1 du cinéma de l’Ermitage. Profitant des possibilités offertes par ce lieu, nous proposons une « performance » mêlant l’art visuel, la poésie, la musique et la philosophie. La philosophie pointera du doigt l’imagination accompagnée de quelques courts textes de Bachelard notamment, pour rebondir sur les œuvres présentées et projetées, le tout ponctué par la sonorité bien particulière de la guitare de François Sciortino… Bref, rien moins qu’un moment en suspens au milieu des tourments de cette période si particulière que les artistes nous feront l’amitié de partager avec nous.

Dimanche 8 novembre 2020 – 11h-15h

Larchant – Salle de la Sablonnière – 1, rue de la cave Chatenoy

Atelier d’écriture

Réservation indispensable par mail philozarts@gmail.com ou par téléphone 07.80.01.46.87. Le nombre de places et limité à 8. Participation : 20 euros / 10 euros pour les adhérents. Pause repas à 12h30 type « auberge espagnole ». Un livret de l’atelier sera offert à tous les participants.

Samedi 21 novembre 2020 à 10h30

Médiathèque Sarah Bernhardt – 5 rue Claude Bernard – 77250 Veneux-Les Sablons
Tél. 01 60 70 87 38

Peut-on tout dire ? ou les limites du langage

Dimanche 6 décembre 2020 à 11h

Larchant, Salle de la Sablonnière – 1 rue de la Cave Chatenoy

« Demain les posthumains, le futur a-t-il encore besoin de nous ? »

autour du livre de J-M Besnier

CONFINEMENT/DECONFINEMENT,pandémie mondiale… et après ?

Photo Janine Mignot

Nous voici encore pris dans cette bien curieuse époque sous le signe d’une pandémie mondiale. Nous avons été confinés, puis déconfinés, puis reconfinés en partie… Selon les uns ce confinement-déconfinement était une atteinte à nos libertés, le port du masque également, les interdictions de regroupements idem, les fermetures des cinémas, restaurants, bars etc. tout pareil ! Nous avons appris à garder nos distances, à travailler à distance ce qui a impliqué pour certains la découverte et l’utilisation des nouvelles techniques de communication…

Certains ont crié « au secours, rupture du lien social » d’autres « au joie, enfin tranquille pour organiser mon rythme de travail ».  Bref, dans la vraie vie, personne ne semble se mettre d’accord. Fort bien… Voyons si la philosophie peut nous aider à comprendre ce qui est arrivé, et ce qui arrive encore avec la Covid-19 !

Premier avertissement : la philosophie a besoin de temps et… de recul ! Or nous sommes toujours pris dans l’événement ! Comment parvenir à prendre une certaine distance quand nous sommes au cœur même de ce qui arrive ? Voici le défi du jour !j

Avril 2020 – Julia Sini

Souvenons-nous de la petite phrase d’André Comte-Sponville : « Laissez-nous mourir comme nous voulons ! » Assurément oui, cette revendication nous pouvons la défendre, mais sortie de son contexte ! Ce serait la question du droit à une mort digne. Ce n’est pas cette question qui est en jeu avec la Covid-19.

Souvenons-nous aussi de la position d’Edgard Morin, qui ouvre sans doute davantage sa réflexion au collectif : « Nous subissons un confinement physique mais nous disposons des moyens de communiquer en paroles (phone) images (vidéophone, Skype) textes (mails) et nous disposons de radio et tv qui nous mettent en communication avec autrui et avec le monde ; au stade actuel, en réaction à l’enfermement, nous nous sommes ouverts, plus attentifs et solidaires les uns aux autres.

Carnet d’un voyage immobile – Avril 2020 – Jeanne Papa

La vie de couple ou de famille se bonifie, sauf chez les couples infernaux. Ce sont les solitaires sans phone ni télé, et surtout les non confinés, c’est-à-dire les sans-abris, qui sont les victimes absolues du confinement d’autant plus qu’ils sont oubliés du pouvoir et des médias. »

Deuxième avertissement : Pensons bien, dans nos réflexions, à distinguer la sphère privée de la sphère publique, l’individuel et le collectif…

Troisième avertissement : Si nous parlons de liberté précisons le sens que nous lui donnons. La liberté de mouvement fut contrariée, mais au-delà qu’en a-t-il été de notre liberté de penser par exemple ?

Aujourd’hui nous nous proposons la question suivante : La Covid-19 fait-elle évènement dans l’histoire des hommes. Cette pandémie mondiale, soutenue par la mondialisation précisément, aura-t-elle changer notre regard sur le monde et sur nous-mêmes ? Nous en appellerons à Kant pour commencer par répondre à un problème préalable : qu’est-ce qu’un évènement dans l’histoire des hommes ?

2020

CONVERSATIONS PHILOSOPHIQUES

Dates prévues sous réserve des consignes de l’Etat Covid-19

Samedi 7 novembre 2020 à 18h

Cinéma l’Ermitage – Fontainebleau

Confinement/Déconfinement, regards croisés, regards d’artistes

Dans le cadre de « l’Expo de mon quotidien confiné » et du « Salon des créatrices », nous aurons l’occasion de présenter quelques œuvres sur ce thème du Confinement/Déconfinement dans la Salle 1 du cinéma de l’Ermitage. Profitant des possibilités offertes par ce lieu, nous proposons une « performance » mêlant l’art visuel, la poésie, la musique et la philosophie. La philosophie pointera du doigt l’imagination accompagnée de quelques courts textes de Bachelard notamment, pour rebondir sur les œuvres présentées et projetées, le tout ponctué par la sonorité bien particulière de la guitare de François Sciortino… Bref, rien moins qu’un moment en suspens au milieu des tourments de cette période si particulière que les artistes nous feront l’amitié de partager avec nous.

Dimanche 8 novembre 2020 – 11h-15h

Larchant – Salle de la Sablonnière – 1, rue de la cave Chatenoy

Atelier d’écriture

Réservation indispensable par mail philozarts@gmail.com ou par téléphone 07.80.01.46.87. Le nombre de places et limité à 8. Participation : 20 euros / 10 euros pour les adhérents. Pause repas à 12h30 type « auberge espagnole ». Un livret de l’atelier sera offert à tous les participants.

Samedi 21 novembre 2020 à 10h30

Médiathèque Sarah Bernhardt – 5 rue Claude Bernard – 77250 Veneux-Les Sablons
Tél. 01 60 70 87 38

Peut-on tout dire ? ou les limites du langage

Dimanche 6 décembre 2020 à 11h

Larchant, Salle de la Sablonnière – 1 rue de la Cave Chatenoy

« Demain les posthumains, le futur a-t-il encore besoin de nous ? »

autour du livre de J-M Besnier

Présentation

logo

Philosopher dans nos villages… pour s’ouvrir, s’étonner, grandir !


La philosophie et les arts sont deux modes de la pensée qui résultent d’un même étonnement, d’un même questionnement. Les premiers philosophes étaient à la recherche de la vie heureuse, et on philosophait dans la rue, dans la vie. L’art n’était pas non plus séparé du quotidien des hommes.

Aujourd’hui, le mot philosophie fait peur et on décrète hâtivement qu’elle ne sert à rien, quand l’art contemporain est devenu incompréhensible pour le commun des mortels.

Pourtant, la philosophie et les arts ouvrent notre regard sur le monde d’une toute autre façon que le consumérisme. Ils nous aident à prendre le recul nécessaire dans notre rapport au temps, offrant l’occasion de le suspendre pour laisser place à la pensée et au plaisir qui l’accompagne.

Car oui, philosopher c’est mettre en mouvement la pensée et dévoiler sa créativité qui est une source d’énergie vitale. Philosopher c’est retrouver une liberté oubliée. Philosopher c’est parvenir à nous étonner du monde et à cultiver cette capacité à nous questionner. Bref, à mieux vivre et à avancer.

Et s’il est facile de trouver dans les grandes villes des lieux où philosopher, c’est moins vrai dans nos campagnes. Et pourtant bien sûr, souvent sans le savoir, nous en avons tous besoin !

Voilà pourquoi l’association PhiloZ’arts s’attache à promouvoir et développer la pratique de la philosophie et la rencontre des arts en milieu rural à partir de propositions ouvrant sur des échanges vivants, ouverts et stimulants.

Invitation à la philosophie – Laurence Manesse Cesarini, essayiste, professeur de philosophie.

Ces conférences débat s’adressent à un public non initié (aucune culture philosophique n’est requise). Les philosophes abordés ou les sujets de réflexion font l’objet d’une présentation à la fois simple et précise. La finalité est d’inviter chacun à se questionner, à découvrir la philosophie comme pratique, à s’ouvrir au dialogue philosophique et à désirer aborder sereinement les textes de manière autonome.

Le déroulement : environ 1/2 heure de présentation, s’appuyant sur des extraits de textes remis aux participants à leur arrivée, puis ouverture de la discussion. La durée estimée varie entre 1h15 et 2h.

Quelques exemples de thèmes abordés : La philosophie dans la vie au XXIème siècle – Les philosophes de l’Antiquité ont-ils quelque chose à nous apprendre quant à la vie heureuse ? – Et si Epicure revenait, que nous dirait-il ? – Quand les philosophes nous invitent à regarder la terre du point de vue des étoiles – A la rencontre d’un philosophe (Kant, Bergson, Epictète… tous les philosophes peuvent être abordés) – L’art et le beau, amis ou ennemis ? Que suis-je, qui suis-je ? Internet et google changent-il notre regard sur le monde ? Autrui, ami ou ennemi ? Pourquoi sommes-nous là ou l’histoire de l’humanité a-t-elle un sens ? Epicure aurait-il rencontré Confucius ?… la liste est sans fin !

Nous essayons autant que possible d’inviter un artiste à l’occasion des rencontres dont les œuvres accompagnent notre propos. C’est en général très apprécié et le lien est beaucoup plus facilement entre art et philosophie, mais encore c’est l’occasion de discuter directement avec le ou les artistes qui nous font l’amitié de se joindre à nous.

Pour nous contacter, vous avez le choix :

Téléphone : 01 60 55 58 18

Courriel : philozarts@gmail.com

Courrier : Philozarts, 40, rue des Sablons – 77760 Larchant

ou directement sur le Site !

Informations administratives : Cette association a pour but de favoriser, développer et promouvoir l’accès et la pratique et de la philosophie et des arts en milieu rural. Parution au J.O. : 8 juin 2013 –  N° d’annonce : 1464. N° de déclaration : D 51776677880. SIREN : 793 652 447. SIRET : 793 652 447 00012

 

 

CONFINEMENT/DECONFINEMENT,pandémie mondiale… et après ?

Photo Janine Mignot

Nous voici encore pris dans cette bien curieuse époque sous le signe d’une pandémie mondiale. Nous avons été confinés, puis déconfinés, puis reconfinés en partie… Selon les uns ce confinement-déconfinement était une atteinte à nos libertés, le port du masque également, les interdictions de regroupements idem, les fermetures des cinémas, restaurants, bars etc. tout pareil ! Nous avons appris à garder nos distances, à travailler à distance ce qui a impliqué pour certains la découverte et l’utilisation des nouvelles techniques de communication…

Certains ont crié « au secours, rupture du lien social » d’autres « au joie, enfin tranquille pour organiser mon rythme de travail ».  Bref, dans la vraie vie, personne ne semble se mettre d’accord. Fort bien… Voyons si la philosophie peut nous aider à comprendre ce qui est arrivé, et ce qui arrive encore avec la Covid-19 !

Premier avertissement : la philosophie a besoin de temps et… de recul ! Or nous sommes toujours pris dans l’événement ! Comment parvenir à prendre une certaine distance quand nous sommes au cœur même de ce qui arrive ? Voici le défi du jour !j

Avril 2020 – Julia Sini

Souvenons-nous de la petite phrase d’André Comte-Sponville : « Laissez-nous mourir comme nous voulons ! » Assurément oui, cette revendication nous pouvons la défendre, mais sortie de son contexte ! Ce serait la question du droit à une mort digne. Ce n’est pas cette question qui est en jeu avec la Covid-19.

Souvenons-nous aussi de la position d’Edgard Morin, qui ouvre sans doute davantage sa réflexion au collectif : « Nous subissons un confinement physique mais nous disposons des moyens de communiquer en paroles (phone) images (vidéophone, Skype) textes (mails) et nous disposons de radio et tv qui nous mettent en communication avec autrui et avec le monde ; au stade actuel, en réaction à l’enfermement, nous nous sommes ouverts, plus attentifs et solidaires les uns aux autres.

Carnet d’un voyage immobile – Avril 2020 – Jeanne Papa

La vie de couple ou de famille se bonifie, sauf chez les couples infernaux. Ce sont les solitaires sans phone ni télé, et surtout les non confinés, c’est-à-dire les sans-abris, qui sont les victimes absolues du confinement d’autant plus qu’ils sont oubliés du pouvoir et des médias. »

Deuxième avertissement : Pensons bien, dans nos réflexions, à distinguer la sphère privée de la sphère publique, l’individuel et le collectif…

Troisième avertissement : Si nous parlons de liberté précisons le sens que nous lui donnons. La liberté de mouvement fut contrariée, mais au-delà qu’en a-t-il été de notre liberté de penser par exemple ?

Aujourd’hui nous nous proposons la question suivante : La Covid-19 fait-elle évènement dans l’histoire des hommes. Cette pandémie mondiale, soutenue par la mondialisation précisément, aura-t-elle changer notre regard sur le monde et sur nous-mêmes ? Nous en appellerons à Kant pour commencer par répondre à un problème préalable : qu’est-ce qu’un évènement dans l’histoire des hommes ?

2020

CONVERSATIONS PHILOSOPHIQUES

Dates prévues sous réserve des consignes de l’Etat Covid-19

Samedi 7 novembre 2020 à 18h

Cinéma l’Ermitage – Fontainebleau

Confinement/Déconfinement, regards croisés, regards d’artistes

Dans le cadre de « l’Expo de mon quotidien confiné » et du « Salon des créatrices », nous aurons l’occasion de présenter quelques œuvres sur ce thème du Confinement/Déconfinement dans la Salle 1 du cinéma de l’Ermitage. Profitant des possibilités offertes par ce lieu, nous proposons une « performance » mêlant l’art visuel, la poésie, la musique et la philosophie. La philosophie pointera du doigt l’imagination accompagnée de quelques courts textes de Bachelard notamment, pour rebondir sur les œuvres présentées et projetées, le tout ponctué par la sonorité bien particulière de la guitare de François Sciortino… Bref, rien moins qu’un moment en suspens au milieu des tourments de cette période si particulière que les artistes nous feront l’amitié de partager avec nous.

Dimanche 8 novembre 2020 – 11h-15h

Larchant – Salle de la Sablonnière – 1, rue de la cave Chatenoy

Atelier d’écriture

Réservation indispensable par mail philozarts@gmail.com ou par téléphone 07.80.01.46.87. Le nombre de places et limité à 8. Participation : 20 euros / 10 euros pour les adhérents. Pause repas à 12h30 type « auberge espagnole ». Un livret de l’atelier sera offert à tous les participants.

Samedi 21 novembre 2020 à 10h30

Médiathèque Sarah Bernhardt – 5 rue Claude Bernard – 77250 Veneux-Les Sablons
Tél. 01 60 70 87 38

Peut-on tout dire ? ou les limites du langage

Dimanche 6 décembre 2020 à 11h

Larchant, Salle de la Sablonnière – 1 rue de la Cave Chatenoy

« Demain les posthumains, le futur a-t-il encore besoin de nous ? »

autour du livre de J-M Besnier

Programme 2018

Par Laurence Manesse Cesarini, sauf indication contraire

Salle de la Sablonnière à Larchant

1, rue de Chatenoy.

  • Dimanche 18 février 11h Rêve, solitude et isolement.
  • Dimanche 4 mars 11h Le bouddhisme est-il une philosophie ? Par Elodie Mollet
  • Dimanche 18 mars 11h L’homme qui croyait peindre des paysages de Jean-Pierre Allix, dans le cadre des Rencontres de Larchant en Pays de Nemours
  • Samedi 24 mars 11h Le bonheur, c’est quoi ? dans le cadre du festival du livre organisé par le Collectif des 7 lieux
  • Dimanche 8 avril 11h Doit-on respecter la nature ? dans le cadre de la Foire aux plantes
  • Dimanche 13 mai 11h Ce que je perçois, est-ce bien le réel ?
  • Dimanche 10 juin 11h Le robot à l’image de l’homme, l’intelligence artificielle… que nous arrive-t-il exactement ?
  • Dimanche 23 septembre 11h Y a-t-il de l’indicible ou l’impossible récit des expériences de l’extrême II…
  • Dimanche 21 octobre 11h La culture… mais encore !
  • Dimanche 18 novembre 11h La guerre et la question de la disparition dans le cadre des Rencontres de Larchant en Pays de Nemours 14-18 et après !
  • Dimanche 9 décembre 11h Eloge de la vieillesse avec Hermann Hesse

Bibliothèque de Veneux les Sablons

5, rue Claude Bernard

  • Samedi 17 mars 10h Vous avez dit bonheur ?